Mike Echo

Banniere du site

[Opération Banane] Il loupe un largage, manque de tuer un lieutenant et porte plainte pour attouchements.
le 12/novembre/2018

 

magloire pop art

le capitaine Gerard Pacomprix qui pose avec son transall qui prends feu en arrière plan.

Une histoire invraisemblable qui a failli couter la vie au Lieutenant Maldelaire et qui resultat de la comparation en justice du Capitaine G.Pacomprix. Le tout a cause d’une erreur de communication entre les deux pilotes.

en effet ce 12 novembre 2018, Le lieutenant-colonel Maguiche, vétéran invétéré du largage de con en transall survolait une zone de saut dans la vicinité de Niami beach depuis près de cinq heures de vol tac, lorsqu’il sentit sa vessie se manifester.

Il volait d’autant plus avec le capitaine Bois-Delaux du RMED qui lui avait fortement conseillé de s’hydrater régulièrement afin de limiter les risques de malaise en vol tac suite a la quinte impériale que l’équipe avait pris a la soirée t shirt mouillés de Odjadja-Ménan.

Le transall volait à 20 mètres du sol, virevoltant de droite et de gauche entre bourrasques et poussières, alors que le lieutenant Maledelaire vomissait  son repas de la veille dans un sac en carton qu’il avait oublié de doubler. (Sac qui, par conséquent, coula sur le sol du Transall).

Les paras également bien secoués, il était temps pour eux de se faire larguer. Le Lieutenant-colonel Maguiche, qui visiblement avait les yeux jaunes tellement il avait envie de pisser, demanda à son copilote -le capitaine Pacomprix s’il pouvait lui récupérer une bouteille de Diago vide et lui tenir le manche pendant qu’il soulageait sa vessie.

Une fois la bouteille récupérée, le LCL ouvrit sa braguette afin d’en sortir son braquemard.

Lorsque soudain le « GO ! » du load master donné, les paras se mirent à sauter de l’avion un par un, en même temps que le CNE Pacomprix attrapa le chibre du lt-colonel et lui posa le gland sur la bouteille.

« MAIS PUTAIN TU FAIS QUOI TOCARD TIRE SUR LE MANCHE !! »

gueula le vaillant lieutenant-colonel, entrain se faire astiquer le manche par le capitaine Pacomprix, qui lui confia, n’ayant toujours pas saisi

« C’est un peu louche en plein largage mon colonel mais ok je vous tire sur le manche… »

Ne pouvant se débattre car un simple écart de l’appareil pouvait projeter un des paras dans les hélices, le lieutenant-colonel fit de son mieux pour rester concentré et récupérer délicatement le joystick, tandis que le CNE Pacomprix continuait son affaire.

Les paras presque tous largués et le LT COL ne parvenant plus à maintenir son sang-froid, une bagarre éclata.

Dans un malheureux mouvement, le gros cul du CNE Pacomprix , celui ci etant en train de se faire étrangler par le lieutenant-colonel Maguiche ( la bite à l’air toujours)  vint pousser le joystick, faisant brusquement virer l’avion sur tribord.

 

Le lieutenant Maledelaire qui était le dernier à sauter s’est retrouvé coincé sur l’aile acroché par sa toile.

Une fois atterri à Niami Beach, il a immédiatement rendu compte  au commandant de la force de son désir grandissant de signaler le capitaine Pacomprix qui n’avais toujours pas compris et le lieutenant Maledelaire fût ensuite décroché de l’aile.

Une histoire qui nous rappelle ô combien la communication est importante dans notre métier

MIKE ECHO


Commentaires :