Mike Echo

Banniere du site

Boulogne : Un sas de décompression improvisé qui tourne mal
le 02/mai/2022

Vous vous trouvez sur un site de fausses informations à source contradictoire, nos contenus sont fictifs et toute ressemblance avec la réalité est fortuite.

 

Ce vendredi 29 avril 2022, le 1CL BLAUJOBE goûtait aux joies de la vie en civil après un mandat Sentinelle à Calais. Entre sa confirmation VL qui tourne en session de drift sur terrain vague, l'esquive des questions de journalistes faussement bienveillant qui cherchent à lui faire dire ce qu'il n'a jamais dis et encore moins pensé, le 1er Q était rincé. Pas de SAS de décompression à Chypre en formule all inclusive, mais plutôt direction les Bois de Boulogne pour une séance de motocultage avec la faune locale.

 

Après une petite reco' des lieux, notre brave gaillard gare sa voiture dans les sous-bois et se dirige vers une dame aux pieds et aux mains étonnamment aussi imposants que sa taille. Quelque peu fétichiste, il s'en réjouit, établis une prestation de service avec madame et rentre à la hâte dans la tente de celle-ci.

 

L'intéraction entre nos deux protagonistes commence, mais, las de ne pouvoir contempler que la cambrure des reins de sa partenaire aux dimensions généreuses, le 1CL BLEAUJOBE lui demande de se retourner. Et là, c'est avec stupeur que le 1CL se rend compte que madame est mieux équipée que lui ... N'ayant pas signé pour cet énorme phallus fièrement dressé dans sa direction,  BLEAUJOBE se met à bégayer dans toutes les langues avant de lancer son plus beau crochet du droit en direction du mention de la professionnelle du sexe.

 

Cette dernière, a su laisser sa part de féminité au vestiaire, et lui rend coup pour coup. S'en suit une altercation quelque peu particulière : les poings caressent les joues, les bites caressent les culs, morsures, griffures, ... Bref, la testostérone s'exprime.  Le 1CL BLEAUJOBE, quelque peu acculé, parvient néanmoins à s'extraire de la tente alors que le  nouvellement dénommé Joao Gilberto de Sousa de la Véga lui court après pour se faire payer.

 

Une horde de travailleurs du sexe, alertés par les cris de Joao, se mettent à courir derrière le 1CL. Notre brave homme plonge dans sa BMW (payé avec le dernier Barkhane), démarre, et, telle une horde de "walkers" dans "The Walking Dead", les renforts de Joao entourent la voiture. L'un d'eux (Gildas Gomes de Oliveira pour les connaisseurs) brise la vitre et lui saisit le col. Mais BLEAUJOBE, fort de sa confirmation VL de cow-boy, enquille la 1ère et traîne notre Gildas sur une vingtaine de mètres avant que le beau portugais ne lâche son emprise et s'étale de tout son long sur la route.

 

Soulagé d'avoir pu quitter les lieux vivants, BLEAUJOBE  roule au volant de sa BMW, l'esprit léger.  L'appel de son CDU 3 heures plus tard le ramena directement à la réalité. Il avait en effet oublié son pantalon dans la tente de Joao. Ce dernier avait ramené le portefeuille (dans lequel se trouvait tout ses papiers mili' ) au commico' le plus proche. 2 coups de fils plus tard, notre pauvre BLEAUJOBE se retrouvait au téléphone avec son commandant d'unité, le cul à l'air dans sa BMW sur une aire d'autoroute.


Commentaires :